Projet DIY #26 : Lama – Les Créations

On aime son exotisme, sa petite bouille amusante, son pelage doux et réconfortant … La lama s’invite un peu partout dans la mode, la déco et le DIY bien sur !

Y a pas photo le lama is the new Unicorn ! Attention à ne pas l’énerver non plus car le lama exprime son mécontentement de manière assez .. humide ^^ Si vous en aviez marre de voir des licornes péter des paillettes arc-en-ciels partout sur les internets et bien il est temps d’adopter un lama ! C’est le cas de nos blogueuses qui pour ce nouveau thème du Projet DIY vous propose de belles idées créatives!

Les Créations des Blogueuses autour du lama

Besoin d’inspirations ? Rendez-vous sur le tableau Pinterest dédié.

LE PROJET DIY

Thèmes Précédents

Envie d’en voir plus ? Découvrez toutes les créations des blogueuses sur les thèmes précédents.

Si vous avez juste envie de suivre nos publications vous pouvez suivre le blog en souscrivant à notre newsletter en bas de cette page, en nous suivant sur FacebookTwitterInstagram ou Pinterest!

Vous êtes blogueuses et vous avez envie de participer au Projet DIY? Toutes les informations sur les modalités de participations se trouve sur la page Kesako. Vous pouvez également partagez vos créations via le hashtag #ProjetDIY sur Instagram ^^.

#TendancesCréatives : Transformer ses disques vinyles

Ce samedi 21 Avril a lieu le Disquaire Day un peu partout en France mais aussi en Belgique, en Suisse et au Luxembourg. Il s’agit d’un événement francophone lié au Record Store Day apparut pour la première fois au Etats-Unis il y a 10 ans.

Il s’agit d’une journée annuelle de promotion, organisée par les disquaires indépendants afin d’inciter le public à se rendre dans leurs boutiques. Si je ne peux que vous encourager vivement à découvrir ou redécouvrir le son incomparable d’un disque vinyle je vous propose également de les utiliser pour la création d’objets décos ou autres.

Upcycler ses disques vinyles

La première idée est vous permettra de fabriquer une couverture de carnet à partir d’un disque vinyle. De quoi donner un look un peu pus rock à ses fournitures. La deuxième idée  vous servira pour faire un peu de rangement. Il s’agit de se fabriquer un bol qui pourra servira de vide-poches ou de coupelle à fruits. Si vous n’avez pas envie de vous lancez dans de grandes manipulations vous pourrez toujours utiliser le vinyle, tel quelle ou presque. Pour fabriquer ou customiser un tabouret. Toujours en décoration d’intérieur je vous propose de réaliser une horloge de table.

Crédits Carnet : Time to DIY // Crédits Bol : Taupe & pearl // Crédits Tabouret: Vinterior // Tuto Horloge // Crédits Sac : Craft BNB //

Sinon si vous êtes une fan de mode je vous propose d’adopter le sac vinyle. Il faudra par contre avoir quelques notions de couture. Selon la taille de votre vinyle vous pourrez choisir de le découper ou de le garder tel quelle pour un 33 Tours par exemple. Il faudra faire des trous à intervalle réguliers sur le tour de votre disque afin de le pouvoir coudre à la doublure.

Comment travailler le vinyle ?

De manière générale le vinyle se travaille facilement. Les disques vinyles sont faits dans une matière thermoplastique : le copolymère de chlorure de vinyle et d’acétate de vinyle. Cette matière est particulièrement sensible à la chaleur ce qui permet de déformer assez facilement .

Le principe sera de plonger tout le vinyle ou juste le partie que l’on veut déformer dans de l’eau très chaude voire bouillante. Pour fabriquer notre bol par exemple ou prendra notre vinyle qui sera ramolli par la chaleur et l’on posera sur un autre récipient afin de pouvoir le déformer à sa guise. Autre méthode encore plus efficace : la technique du four. A 100° – 120 degrés, il permettra de chauffer la matière plus à cœur pour avoir le temps de la modeler plus facilement.

Faire chauffer le vinyle permettra de le découper plus facilement aussi et de récupérer de plus petits éléments. Pour se fabriquer des boucles d’oreilles par exemple.

Pour avoir une découpe nette et éviter d’altérer la matière avec la chaleur comme pour le carnet du début il faudra prévoir un outillage plus spécifique comme un couteau chauffant une fraise ou un cutter électrique.

Pour toute ses réalisations je vous recommande d’épargner votre collection de vinyles collectors et d’aller vous fournir en Ressourcerie où vous trouverez des disques à très petits prix!

Le saviez-vous ?

L’un des leaders européens du pressage de CD et de disques Vinyles, la société MPO est d’ailleurs basé en Mayenne à Villaines.

#TendancesCréatives : Luminaires Créatifs

Bien éclairer sa maison est indispensable, pour y voir clair, bien sûr, mais aussi pour donner une ambiance et pour se sentir bien. Selon les pièces, selon la superficie, selon ses goûts, le choix des luminaires ne sera pas le même. D’une atmosphère cosy à une ambiance industrielle, il n’y a qu’une lampe. Je vous propose donc de customiser ou de créer des luminaires pour donner une touche déco un peu originale et à moindre coût à votre intérieur.

Luminaires récup

Dans le style facile et efficace on pensera à détourner certains objets comme un saladier en métal par exemple.


Crédits : My Home

Le modèle ci dessus coûte une trentaine d’euros et sa texture en métal martelé noir et son intérieur or évoque un style industriel et chic. Pour le transformer en abat jour on viendra percer le fond à l’aide d’une perceuse pour faire un trou juste assez grand pour passer le câble et le système électrique de l’ampoule.
Vous pourrez récupérer n’importe quelle saladier en métal et le repeindre avec une bombe de la couleur de votre choix.

Autre objet que l’on pourra également détourner : une corbeille en osier ou en rotin pour une touche un peu naturel et bohème

Crédits : Be Frenchie

On pourra faire le choix du 100% naturel ou de faire parler l’artiste qui sommeille en soi en la repeignant totalement ou en partie. La réalisation de motifs un peu graphiques pourra être un bon moyen d’apporter un grain de créativité dans un intérieur un peu minimaliste.

Luminaires 100% homemade

Après avoir jouer la carte de la récup je vous propose d’aller un peu plus loin afin que vous puissiez avoir dans votre intérieur des pièces de luminaires design et ce tout en épargnant votre compte en banque.

La première pièce que je vous propose de découvrir est la lampe Volière de Mathieu Challières, un designer français, qui apporte une touche nature dans votre intérieur.

Crédits : Bouf !

Elle figure une cage à oiseaux où l’on retrouve une jolie ménagerie de volatiles colorés. Mais le bucolique a un certain prix puisque cette lampe coûte environ 500 euros. Je vous propose d’ailleurs réaliser le même luminaire ou a peu près pour 10 fois moins.

La deuxième inspiration que je vous propose de découvrir est un revival des années 70.

Crédits : Pamono

La créatrice Ana Kras a remis au goût du jour les lampes aux abats jour en laine pour en faire des objets de décoration à part entière en jouant sur l’association de couleurs pour donner un effet graphique. Pour sauvegarder votre porte monnaie encore une fois je vous propose d’utiliser des carcasses d’abats jour et de la laine pour créer votre propre lampe bonbon.

Enfin pour finir. Vous êtes vous déjà retrouvé.e.s à un repas et de voir une bouteille sur la table et de vous dire que vous la verriez bien en lampe ? Non ? Moi non plus… Mais apparemment nos amis italiens si. J’ai déniché un appareillage qui permettra de transformer quasiment n’importe quelle bouteille en lampe. Il s’agit d’un système électrique d’ampoule basique mais qui présente un tube en plastique qui permet de l’insérer dans le goulot de la bouteille.

On pourra l’utiliser seul ou avec un abat jour. Ce dispositif coûte une vingtaine d’euros en ligne. Cela peut être un moyen d’apporter une touche un peu original à votre intérieur selon la bouteille que vous choisirez. C’est sur qu’une bouteille de limonade ne fera pas le même effet qu’un magnum de champagne mais après chacun ses goûts !

Aquarelle, bien s’équiper pour bien commencer

On se retrouve pour un deuxième article consacré à l’aquarelle. Après avoir fait le plein de conseils pour bien démarrer, on passe aux choses sérieuses et on s’équipe en suivant les conseils de Muriel.

Pour débuter l’aquarelle, le matériel est assez minimaliste. Il vous faut un pinceau, un support et des couleurs. Dans le commerce, ces fournitures correspondent à un budget d’une trentaine d’euros.

En complément, un chiffon ou un papier essuie tout pour absorber l’excédent d’eau et nettoyer votre pinceau pour ne pas faire de mélanges. Un crayon et une gomme pour faire le petit croquis préparatoire.

Crédits

Crédits Image Une

L’aquarelle : quelle forme, quelles qualités… ?

Quel type d’aquarelle  choisir ?

Le tube, présente une couleur sous forme de pâte fluide pour une utilisation plus importante. On peut ainsi peindre des plus grands formats. Le godet, lui, est un petit cube de peinture compressés que l’on humidifie avant utilisation.

Les godets sont très pratiques lorsque l’on voyage car facilement transportables. Ils sont adaptés aux travaux de plus petits formats et pallient au problème de conservation. Préférez les demi-godets qui évitent de se charger inutilement lorsque l’on peint à l’extérieur.

On parle de plus en plus de crayons et de feutres aquarelles utilisés et lancés par le coloriage pour adulte. Leur utilisation est des plus simple : on colorie puis on humidifie à l’eau et au pinceau, utile si l’on souhaite faire des petits raccords.

Crédits 

Crédits 

Combien faut il de couleurs ?

Douze tons de base suffisent largement pour débuter. Il n’est pas utile dans un premier temps d’ en acquérir plus. L’aquarelle c’est l’art des mélanges. En optant pour une boite de douze godets, on peut se servir du couvercle comme palette pour réaliser ces alliances. Je vous conseillerai aussi de faire un nuancier afin de répertorier les différents tons issus des mélanges pour ne pas oublier les tons que vous aimez.

Quelle différence entre l’aquarelle fine et extra-fine ?

L’aquarelle fine est d’une qualité moindre que l’aquarelle extra-fine car elle est moins concentrée en pigments. Sa couleur est donc moins intense mais elle est moins chère et convient parfaitement à la pratique d’un débutant.

Le papier aquarelle

Quel type de papier adopter ?

En aquarelle, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur le papier et sa qualité. Il faut savoir le choisir pour avoir le rendu souhaité.Il existe du papier spécifique pour aquarelle qui assurera la tenue et la durabilité de votre travail.

Un papier de bonne qualité tout d’abord, dépend de sa composition! Pour l’aquarelle, les papiers sont faits de coton ou de cellulose mais le coton reste de loin le plus précieux et de meilleure qualité ! Sachez toutefois, qu’il existe des papiers avec peu ou 100% coton mais tous sont de bonnes factures.

On choisira du coton tout simplement parce que le coton a un fort pouvoir d’absorption et ne jaunit pas. Le blanc que vous allez parfois laisser en réserve (c’est à dire ne pas aquareller), c’est le blanc de la feuille. Certains préfèrent commencer sur un papier 100% cellulose qui est de moins bonne qualité il est vrai, mais plus abordable qu’un papier 100% coton.

Crédits 

Crédits 

Optez pour un papier de 300g, grammage standard qui assurera une réussite maximum même si on ne maîtrise pas très bien. Un grain fin ou moyen, mettra plus en valeur les tons en les intensifiant et en les rendant plus lumineux.
En résumé du papier avec peu de texture mais pas trop !

Le papier : en bloc ou en feuilles ?

J’ai envie de dire que dans les deux cas il vous faut peindre sur du papier tendu ! Le bloc collé aux 4 côtés vous permettra de gagner du temps et de pouvoir travailler assez rapidement puisque les feuilles sont à disposition et pas la peine de les tendre!

Si vous choisissez l’option feuille « volante » il sera utile de tendre votre feuille car au contact de l’eau celle-ci pourra légèrement onduler voir gondoler ! C’est un coup à prendre.  Le papier aquarelle mouillé va se tendre mais une fois sec elle va se rétracter.

Pour tendre votre feuille, il faut la mettre à plat sur une planche en bois un peu plus grande en taille que votre feuille. Avec une éponge et de l’eau vous allez humidifier la feuille sur toute la surface d’un côté comme de l’autre ! Il faut que la feuille soit humidifiée mais pas non plus imbibée.

Une fois fini,  découpez des bandes de papiers gommés (scotch kraft) que vous allez aussi humidifier puis coller sur chaque côté de la feuille pour la fixer sur la planche en bois. Une fois sec la feuille se tendra mais sera maintenue par le papier gommé. Vous pouvez alors travailler !

Les pinceaux aquarelle

Le pinceau aquarelle, lequel choisir et privilégier ?

Quels pinceaux choisir ?

Outre le papier, le pinceau est aussi un outil essentiel ! On fera attention de le choisir selon la qualité de ces poils, critère déterminant pour réussir ses aquarelles. Il en existe de toute sorte, pour tous les usages et les besoins. Il y en a à poils naturels et à poils synthétiques.

Mais si il fallait n’en retenir qu’un, on choisira le « petit gris » pour ces qualités multifonctionnelles, c’est le pinceaux le plus communément utilisé appelé aussi « mouilleur » ou « pinceaux à lavis ». Il a une haute capacité d’absorption, on peut ainsi peindre plus longtemps sur la feuille. Il est apprécié pour ces poils souples, fins et doux permettant de réaliser de grandes surfaces. C’est le pinceau idéal pour les fonds et les ciels.

La Rolls Royce des pinceaux c’est le pinceau en poils de martre qui est de grande qualité mais coûte plus cher. Il est souple, élastique, précis et résistant à l’usure sous réserve d’un bon entretien avec des pointes qui tiennent la route.

Depuis quelques années a émergé l’utilisation du pinceau à réservoir. Son embout est plutôt plat et son poil synthétique. On charge l’eau dans un tube à l’arrière, on le revisse. Sa prise en main est moins simple et le dosage de l’eau moins évident.

Crédits 

L’entretien et le nettoyage des pinceaux

Rien de bien compliqué pour l’entretien de vos pinceaux. Rincez la touffe abondamment avec de l’eau propre. Enlevez l’excédent d’eau en secouant énergiquement vos pinceaux. Reformez doucement la touffe entre le pouce et l’index.

Si vraiment nécessaire,  dans le cas où la peinture s’incruste au centre de la touffe ou qu’en la reformant vous voyez encore de la peinture sur vos doigts, vous pourrez utiliser du savon. Veillez toutefois d’en mettre peu. En pratique vous mettez un peu de savon au creux de votre main, vous faites moussez la touffe dans le creux jusqu’à la racine et vous rincez à l’eau claire.

Mettre  vos pinceaux à plat sur un papier ou chiffon absorbant pour les sécher. Ne surtout pas les faire sécher la touffe vers le haut après les avoir rincer.  L’eau risquerait de s’infiltrer à l’intérieur de la virole. L’humidité ferait gonfler le bois du manche et écarterait les poils.

Une fois secs vous pouvez les ranger à la verticale poils vers le haut pour éviter qu’ils ne se recourbent et ainsi abîmer vos pinceaux.

Petite selection

Boîte voyage Aquarelle 12 1/2 godets SENNELIER– 13 euros

Bloc Montval grain fin 29.7×42 300g 12 feuilles – 14, 29 euros

Un pinceau Isabey en petit gris n°4 – 8, 20 euros

Envie de vous mettre à l’aquarelle ? Retrouvez toutes nos inspirations sur le tableau Pinterest dédié.

#TendancesCréatives : Décorer son Jardin

Ne vous fiez pas aux températures extérieures, à ce qu’il paraît le Printemps est arrivé depuis deux semaines. Et qui dit Printemps dit petits oiseaux qui chantent, arbres en fleurs mais surtout retour au jardin. De quoi se faire du bien avec le retour des beaux jours puisque le jardinage représente une vraie source de bien être. Il y a même une discipline qui lui est consacrée : l’hortithérapie qui met en avant les bienfaits physiques et psychiques du jardinage.

Et que serait un joli jardin sans une dose de créativité ? On va donc voir voir aujourd’hui quelques idées pour aménager son jardin, son balcon ou sa terrasse.

Pas Japonais Végétal

Pour vous frayer facilement un chemin entre vos arbustes et vos parterres de fleurs je vous propose de réaliser des pas japonais en béton. Si vous avez suivi il y a quelques mois la chronique sur le béton créatif, cette technique n’a plus de secrets pour vous !


Crédits : HGTV

Ici on prépare son mélange que l’on va étaler sur de grandes feuilles afin d’obtenir un motif végétal à parsemer dans son jardin. Le coté brut du béton apportera un joli contraste avec le vert de la nature ambiante.

Palettes jardinières

Coté plantations, si vous aimez faire de la récup ou si vous n’avez pas beaucoup de place sur votre balcon ou votre terrasse. Vous pourrez détourner une palette en bois pour la réalisation de jardinière.


Crédits : Paris à l’Ouest

J’en ai d’ailleurs installée une sur mon balcon où j’ai planté des herbes aromatiques pour cuisiner et de la menthe pour les mojitos de l’été:D.
Il faudra être bien outillé pour démonter certaines parties récalcitrantes.

Il vous faudra dans l’idéal deux palettes afin de pouvoir récupérer des morceaux de planches pour créer le fond de vos jardinières.
Prenez soin de choisir des palettes de type Europe plus solide et surtout n’ayant pas été traitées avec trop de produits chimiques. Pour renforcer la résistance du bois aux intempéries vous pourrez utiliser de l’huile de lin par exemple.

Étiquettes recup

Une fois vos jardinières prêtes et vos plantations faites il faudra penser à repérer vos plantes à l’aide de petites pancartes que vous pourrez réaliser à partir de cuillère en bois que vous pourrez peindre


Crédits : A Dash of Megnut

Une activité parfaite pour les petits qui pourront ainsi commencer à s’initier au jardinage et vous aider à entretenir vos cultures.

Mini serre

Et d’ailleurs pour être sure de profiter de la saison il est déjà plus que temps de faire vos semis. Sur mon balcon je cultive en plus de la menthe pour le mojito, des tomates, des poivrons et des tomates cerises. Du coup pour préparer mes petites pousses je me suis fabriquée une mini-serre à partir de cadres photos en bois.
Plutôt que du verre les parois sont ici en plastique transparent moins fragile et plus léger. Cela se monte très facilement. Vous aurez seulement besoin d’un marteau et quelques petits clous.

Pots ceramiques

Enfin pour donner un peu de couleurs à vos pots en terre cuite vous pourrez les customiser à l’aide de carreaux en céramique façon mosaïque. Vous en trouverez à 30 centimes d’euros en magasin de bricolage. Il faudra en faire de petits morceaux à l’aide d’un marteau par exemple. Pour les fixer sur le pot on prendra simplement du joint colle utiliser pour fixer le carrelage. On fixera d’abord les morceaux, puis on laisse sécher pendant 24h avant réaliser les joints. Vous pourrez remplacer les carreaux par des plaques de mosaïques vendues en magasin également mais aussi de la vielle vaisselle ou des coquillages par exemple.

Et voilà vous avez tout ce qu’il vous faut pour avoir un joli jardin en espérant que vous ayez la main verte

5 astuces pour optimiser son compte Pinterest

Toute créative qui se respecte a un compte Pinterest ou elle passe des heures à chercher de nouvelles idées, découvrir de nouvelles tendances… Pinterest c’est notre tableau en liège numérique ou l’on épingle de tout : de la cuisine, de la mode, de la beauté et du DIY bien sûr !

Dans le cadre du #ProjetDIY, Pinterest est l’outil de curation parfait. Il nous permet de rechercher des idées de thèmes mais aussi de partager les créations de nos blogueuses. Nous y dénichons la plupart de nos Coups de Coeur DIY et nous y développons les sujets de nos dossiers créatifs.

Que vous soyez créatrices ou blogueuses, Pinterest s’avérera être un atout efficace pour le développement de votre communication. Bien optimisé, votre profil Pinterest et le contenu que vous y partagez pourra être une source de trafic très intéressante pour votre site.

Aujourd’hui Myrlène enfile son habit de consultante en stratégie digitale et vient partager quelques astuces à connaitre.

Une bonne épingle 

Mais oui c’est quoi une bonne épingle ? Pinterest défini une bonne épingle comme étant  » visuellement unique, utile et inspirante « . Il parait évidemment logique de soigner le visuel de vos épingles afin que celles-ci ressortent dans le fil des utilisateurs.

Elles doivent correspondre à l’univers de votre blog ou marque et apporter une information utile (une recette, un tutoriel…) pour l’utilisateur qui parcours Pinterest à la recherche d’une solution ou d’idées pour des projets futurs.

Favoriser le format vertical

Le format de prédilection de Pinterest est le format portrait. En effet les images verticales ressortent beaucoup plus dans le fil de la plateforme. Pensez-donc à prévoir au mois une image dans ce format pour vos tutoriels ou vos images de créations.

Pour que celle-ci soit encore plus parlante vous pourrez lui ajouter du texte comme ci-dessous.

50 épingles minimum 

Un bon compte Pinterest est un compte actif. Pour cela il faudra épingler de manière régulière dans vos différents tableaux (10 épingles/ jour en moyenne).

De plus le nombre d’épingles présentes dans chacun de ceux-ci sera pris en compte par l’algorithme de la plateforme. Il faudra un minimum de 50 épingles dans un tableau pour que celui ci soit considéré comme pertinent. En dessous de ce nombre votre tableau sera tout simplement inexistant et ne ressortira pas dans les résultats de recherche.

Adopter les épingles enrichies

Les épingles enrichies donnent des informations complémentaires et mettent en contexte vos épingles. Il en existe plusieurs types parmi lesquelles les épingles de produits et d’articles.

Les épingles d’article incluent le titre de l’article, le nom de l’auteur et une description. Les membres Pinterest peuvent ainsi enregistrer facilement les articles qui les intéressent. Les épingles de produit facilitent l’expérience d’achat, elles indiquent le prix de l’article en temps réel, mais aussi sa disponibilité et où le trouver.

Utilisation de Hashtags dans la description.

Un hashtag est un mot ou une phrase précédé(e) d’un symbole dièse (#) et utilisé(e) pour identifier une épingle relative à un sujet spécifique. Comme la plupart des plateformes sociales, Pinterest intègre également les hashtags.

Ajouté  à la description d’une épingle, celui-ci permet d’accéder à une page rassemblant toutes les épingles partageant ce hashtag. Les résultats ne dépendent plus alors de l’agorithme mais des mots clés choisis par les utilisateurs.

Projet DIY #26 : Lama

On aime son exotisme, sa petite bouille amusante, son pelage doux et réconfortant … La lama s’invite un peu partout dans la mode, la déco et le DIY bien sur !

Lama is the new Unicorn. Si vous en aviez marre de voir des licornes péter des paillettes arc-en-ciels partout sur les internets et bien il est temps d’adopter un lama ! Attention à ne pas l’énerver non plus car le lama exprime son mécontentement de manière assez .. humide ^^

Besoin d’inspirations ? Rendez-vous sur le tableau Pinterest dédié.

Crédits Image entête

LE PROJET DIY

Thèmes Précédents

Envie d’en voir plus ? Découvrez toutes les créations des blogueuses sur les thèmes précédents.

Si vous avez juste envie de suivre nos publications vous pouvez suivre le blog en souscrivant à notre newsletter en bas de cette page, en nous suivant sur FacebookTwitterInstagram ou Pinterest!

Vous êtes blogueuses et vous avez envie de participer au Projet DIY? Toutes les informations sur les modalités de participations se trouve sur la page Kesako. Vous pouvez également partagez vos créations via le hashtag #ProjetDIY sur Instagram ^^.